Actualités
Toutes les informations
sur l'activité de GPS Santé

Une action collective lancée contre le laboratoire Merck

Une action collective est lancée auprès du tribunal d’instance de Lyon contre le laboratoire allemend Merck Serono pour avoir mis en vente du médicament Levothyrox avec une nouvelle formule modifiée qui cause de graves effets secondaires

Une première audience devant le tribunal d’instance de Lyon est fixée au 19 décembre. Plus de cent assignations sont déposées contre le laboratoire allemand, qui, au mois de mars, a mis en vente le médicament Levothyrox avec une nouvelle formule, sans avoir prévenu les personnes touchés par l’hypothyroïde.

Mise sur le marché depuis le mois de mars, la nouvelle formule du Levothyrox, un médicament produit par Merck Serono et nécessaire à tous ceux qui souffrent des défauts de la thyroïde, a entraîné chez certains malades de graves effets secondaires comme la perte de cheveux, de la fatigue, des maux de tête etc.

L’idée de cette action collective est de regrouper un maximum de plaintes afin d’engager une procédure civile et d’accélérer ainsi les choses. L’avocat qui représente les plaignants espère avoir une réponse dès 2018. Selon lui, "les laboratoires Merck savaient que 5 à 7% des malades devraient faire face à des troubles plus ou moins importants. Ils ont eu très vite des retours en ce sens mais n'ont réagi que début octobre".

En France, 3 millions de personnes prennent ce médicament chaque année pour soigner l’hypothyroïde, ou suite à une opération du cancer de thyroïde. Au total, la nouvelle formule du Levothyrox a suscité 365 plaintes jusqu’à maintenant.

Autres informations